Pourquoi le signe du motard ? Explication et origine

Si vous êtes motards, vous avez certainement déjà fait ce signe sans savoir réellement ce que c’est. Dans le cas contraire, vous avez certainement déjà vu des motards se saluer de la sorte. C’est un signe dont les origines remontent à plusieurs siècles ou décennies en arrière et qui est propre à cette corporation.

Le symbolisme du signe du motard

Pour les motards, ce signe est une façon très simple de se reconnaitre en circulation, ou n’importe où ailleurs. Il s’agit d’un signe de ralliement qui prouve l’adhésion et le militantisme dans la grande famille des motards. Sachez que selon la salutation, on peut distinguer le type de conduite et votre pays d’origine.

Lire également : Les motos de collection les plus prisées par les passionnés

L’origine du salut motard en Europe

En Europe, on estime le plus souvent que le signe du motard viendrait de Barry Sheene. Lorsque ce célèbre motard réalisait des exploits, il brandissait l’index et le majeur en direction du public. C’était pour lui un geste important au cours de son tour d’honneur. Il est quasiment impossible d’imaginer Barry sans ce signe.

Les deux doigts que brandissait le motard représentaient le signe de sa victoire. Jusqu’à ce jour, c’est le seul motard qui fut champion du monde en 50 cm3 et en 500 cm3. À chaque fois qu’il faisait ce signe, ces admirateurs l’ovationnaient. Au fil du temps, ces fans, amoureux de motard, ont adopté ce signe comme le salut du motard.

A découvrir également : Les conseils essentiels pour une conduite sécurisée à moto

L’origine du salut motard en Amérique

En Amérique, le signe du motard est plus connu sous le nom de « biker wave ». En français, on dira « la vague motarde ». Pour les motards américains, ce symbole remonte à William Harley et à Arthur Davidson. Les ingénieurs de Harley et Davidson faisaient toujours ce signe, lorsqu’ils se rencontraient dans la rue. C’était pour eux un signe de reconnaissance.

Avec le temps, ce signe s’est répandu au sein de tous les bikers. Depuis, on associe le signe à Harley-Davidson. Notez qu’Harley-Davidson est une grande marque, de renommée mondiale dans le secteur de la construction de Motos. Ce fut l’un des précurseurs. Il est donc évident que son nom reste à jamais dans l’histoire.

Le salut motard de par l’histoire

Lorsqu’on remonte vers le XIVe siècle, on constate que le signe du motard n’a pas la même signification telle que connu aujourd’hui. Au cours de la guerre de cent ans, les soldats français tranchaient les doigts des archers ennemis. En signe d’insulte et de protestation à l’endroit des Français, les Anglais brandissaient les deux doigts. Pendant la Seconde Guerre mondiale, le « V » devient le signe patriotique pour la lutte antinazie. Winston Churchill l’a même utilisé dans ce sens.

Les adeptes des mouvements hippies ont également repris ce symbole sous la signification de « Peace and love ». C’était un signe de protestation contre les guerres, les armes nucléaires, etc.

L’évolution du salut motard à travers les années

Au fil des années, le signe du motard a évolué. À l’origine, c’était un simple geste pour saluer les autres motards croisés sur la route. Mais avec le temps, il est devenu plus qu’un simple geste de politesse.

De nos jours, il s’agit d’un véritable code entre les motards. C’est une manière de montrer son appartenance à une communauté et sa passion pour la moto.

Le salut peut être réalisé de différentes manières: en levant deux doigts vers l’avant ou vers le bas, en tendant la main gauche au rasoir ou encore en faisant un signe de tête. Il existe aussi différents types de saluts réservés aux membres d’une même organisation ou club.

Le signe du motard est aussi présent dans la culture populaire, notamment dans certains films et séries tels que ‘Sons of Anarchy’ où il est utilisé par les membres du gang fictif SAMCRO.

Bien plus qu’un simple signe de politesse, le signe du motard reflète l’esprit d’appartenance à une communauté ; dans ce cas précis, celle des amoureux des deux-roues qui ont fait leur place dans notre société contemporaine.

Les différences culturelles dans l’utilisation du signe du motard

Le signe du motard est universel, mais son utilisation varie selon les cultures et les pays. En Europe, par exemple, le salut se fait généralement en levant deux doigts de la main gauche vers l’avant ou vers le bas. Aux États-Unis, en revanche, le salut consiste plutôt à tendre la main gauche au rasoir.

En Asie, le choix du geste peut aussi différer d’un pays à l’autre. Au Japon, par exemple, les motards font souvent un signe de tête pour saluer leurs pairs sur la route. En Thaïlande, en revanche, c’est un mélange entre le salut japonais (signe de tête) et européen (deux doigts levés).

Il est intéressant de noter que dans certains pays comme l’Indonésie où plusieurs religions cohabitent et où chaque groupe culturel possède ses propres traditions sociales subtiles, des différenciations géographiques entre régions sont aussi présentes : ainsi, on observe une grande disparité dans l’utilisation du signe des motards suivant les ethnies locales sur tout leur territoire.

Loin d’être anodines, ces différenciations culturelles reflètent la diversité mondiale qui existe au sein même de cette communauté passionnée qu’est celle des motards. Les codes évoluent avec leur temps et prennent forme sous différentes formes selon les lieux spécifiques où ils s’épanouissent.

Malgré ces nuances, il appartient aux membres d’une même fraternité deux roues • même si elles vivent sur des continents différents • de s’assurer mutuellement de leur reconnaissance et de l’esprit partagé qui les anime.

à voir